Découvrir notre Blog contact@lapetiteherboristerie.com
img

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Plante aromatique de caractère, le romarin officinal pousse à l’état sauvage sur le pourtour du bassin méditerranéen. De la famille botanique des Lamiacées, cet arbrisseau de rocaille se développe sur les terrains calcaires.

D’ailleurs, ses feuilles persistantes s’enroulent sur leurs bords. Ainsi, elles possèdent une forme plus longue que large avec une couleur vert sombre.

Par ailleurs, les fleurs de romarin se caractérisent par une teinte bleu violacé et se réunissant en grappes courtes. Aussi, elles possèdent un calice duveteux et une corolle bilabiée avec 4 étamines.

Enfin, le fruit du romarin appelé aussi tétrakène brun possède une forme globuleuse.

Le romarin officinal : composition, effets et vertus

En phytothérapie, les feuilles séchées et les pinacles fleuris du romarin ainsi que l’huile essentielle s’utilisent sous différentes formes. En effet, cette plante vivace se commercialise en huile essentielle, gélules, pommades, teintures, tisanes, décoctions, inhalations, cataplasme et bains.

D’ailleurs, les huiles essentielles de cette herbe aux couronnes contiennent des essences de

  • Camphre
  • Cinéol
  • Verbénone
  • Pinènes

Aussi, le rosmarinus officinalis, ou encore Rosemary en anglais, contient des :

  • Flavonoïdes : diosmine et lutéoline permettant de neutraliser les radicaux libres et prévenir les maladies cardiovasculaires
  • Diterpènes : le rosmadial et l’acide carnosolique ayant un effet antimicrobien et anti-inflammatoire
  • Lipides : alcanes et alcènes
  • Stéroïdes
  • Triterpènes : acide aléanolique, acide ursotique
  • Acides phénoliques : acide rosmarinique et acide chlorogénique
  • Phytoestrogènes ayant des effets semblables aux hormones féminines
Romarin officinal - plante médicinale

Propriétés médicinales et usages du romarin officinal

A priori, la rose des marins s’utilise de préférence fraîche. Toutefois, ses fleurs séchées permettent d’aromatiser commodément une assiette ou un dessert. Aussi, le romarin assaisonne les grillades, relève les ragoûts, les civets, les soupes et les sauces.

Par ailleurs, cette plante mellifère se caractérise par plusieurs agents actifs antimycosiques, antibactériens et antioxydants. De ce fait, elle permet de stimulation sur l’activité cérébrale et améliore la mémoire.

Aussi, ses vertus diurétiques favorisent l’activité rénale et aident à prévenir le rhumatisme. De même, le romarin officinal contient de la choline, régulateur des lipides au niveau du foie et stimulateur de la digestion.

Reconnu pour son effet défatigant et son pouvoir antitussif, l’encensier permet de prévenir l’insomnie et de stimuler les personnes souffrant d’asthénie.

Enfin, son effet antiseptique permet de nettoyer directement les zones sensibles et les plaies infectées.

Romarin officinal en cuisine

ATTENTION ! Le romarin est contre-indiqué aux jeunes enfants, femmes enceintes et certaines personnes souffrant d’hypersensibilité hépatique. D’ailleurs, une consommation excessive d’huile essentielle de romarin peut provoquer une irritation de l’estomac ou des intestins ainsi que des réactions allergiques cutanées.

Avis de notre experte en Herboristerie

Une plante super-fortifiante, le romarin officinal s’utilise aussi en cosmétique comme une solution anti-acné.

De même, l’huile essentielle de cette plante méditerranéenne agit efficacement contre le surmenage intellectuel.

Cependant, vous devez tester votre tolérance à l’huile essentielle de romarin en mettant une goutte dans le creux du coude. Si vous ne remarquez aucune rougeur au bout d’une dizaine de minutes, alors vous pouvez utiliser cette huile végétale. Enfin, demandez un avis médical en cas de grossesse ou d’allaitement.

Effets et apports

En utilisation interne, le romarin officinal se consomme en infusion, en inhalation et sous forme des gélules.

D’ailleurs, l’infusion au romarin permet de stimuler l’organisme, en cas de fatigue passagère. Aussi, elle est préconisée pour soulager les troubles respiratoires.

Par ailleurs, l’inhalation de la rose Marie permet de soulager les maux de tête et la migraine.

D’une autre part, les huiles essentielles du romarin combattent efficacement les troubles digestifs, dont la constipation et les problèmes de foie.

Enfin, la décoction de romarin en cataplasme ou en bain permet de profiter des bienfaits de cette plante par voie externe. De même, la teinture de romarin permet d’apaiser les maux dentaires, en l’utilisant en bain de bouche.

  • Stimuler les facultés cognitives
  • Favorise la croissance des cheveux
  • Diminuer le stress et l’arthrite
  • Traiter les troubles hépatiques et gastro-intestinaux
  • Soulager les troubles rhumatismaux
  • Stimuler la circulation sanguine périphérique
  • Soigner les blessures avec un léger effet antiseptique
  • Atténuer la toux
  • Réduire l’hypertension
  • Soigner la goutte
  • Soulager les maux de tête
  • Améliorer la mémoire et la concentration
  • Favoriser la convalescence
  • Lutter contre le stress et la fatigue
  • Traiter l’inflammation des voies respiratoires et ORL

Bienfaits du Romarin officinal