LIVRAISON EN 24/48H  OFFERTE DÈS 69€ ! ENTREPRISE FRANÇAISE 🇫🇷

Il y a 204 produits.

Trier par :
Affichage 1-12 de 204 article(s)

Filtres actifs

À première vue, la plante de cannabis renferme différents composés, dont le cannabidiol (CBD). Ainsi, ces substances s’appellent cannabinoïdes, dont la plus connue se nomme le delta-9- tétrahydrocannabinol ou encore THC. D’ailleurs, cette molécule possède des effets psychoactifs.

Donc, le cannabis compte moyennement 10 % de THC, à l’état sauvage. En plus, cette densité confère un effet psychotrope à la plante.

Par ailleurs, le CBD ne possède aucun effet psychoactif. En effet, cette molécule se caractérise par des effets positifs et des propriétés relaxantes. En plus, le cannabidiol ne provoque aucune accoutumance ou dépendance.

En somme, les fumeurs de tabac et consommateurs d’autres produits remarqueront une basse de leur envie. Effectivement, cette molécule freine les effets psychoactifs du THC.

Enfin, le CBD ne se substitue aucunement au cannabis.

Le CBD : origine et histoire

À priori, la plante Cannabis Sativa désigne une des multiples formes du chanvre. Ainsi, ce végétal a été cultivé à l’âge de la pierre polie pour ses vertus thérapeutiques et médicinales. De même, cette plante servait de fibres textiles à cette époque-là.

D’ailleurs, le chanvre s’utilisait pendant des siècles sans que sa composition soit définie. D’ailleurs, la détermination des cannabinoïdes ne s’est faite qu’au XXe siècle. Ainsi, le THC et le CBD ont suscité le plus grand nombre de recherches.

Le potentiel médical du cannabidiol

Tout d’abord, l’extraction du CBD du chanvre a été réalisée en 1940. Cependant, les années 60 se caractérisent par des études analysant la composition des cannabinoïdes, par le chercheur israélien Raphaël Mechoulam. En effet, ce dernier a démontré les bienfaits de ces substances sur certaines pathologies. Ainsi, le cannabidiol et le THC ont fait leur entrée en pharmacopée.

Par ailleurs, plusieurs essais cliniques mettent en valeur l’usage médical du cbd. Effectivement, les études des années 70 démontrèrent les bienfaits du cannabidiol sur les nausées et la douleur. De même, les études des années 90 mettent en avant la réduction de la dégénérescence des neurones. Ainsi, l’utilisation de la molécule s’incorpore dans les recherches de la maladie d’Alzheimer.

Légalisation du cannabis pour usage thérapeutique

À priori, les propriétés médicinales ont poussé certains États américains à revoir la prohibition de la consommation du cannabis. En effet, Alaska, Oregon et Washington ont voté pour légaliser le cannabis. Ainsi, certains médicaments contenant le même dosage de THC et de CBD se retrouvent sur le marché.

D’ailleurs, la combinaison de ces substances permet d’accroître les bienfaits sans risquer la dépendance du patient. Par exemple, le médicament Sativex s’utilise dans le traitement des douleurs neuropathiques.

Par ailleurs, ce médicament n’existe pas encore en France malgré qu’il dispose d’une autorisation sur le marché depuis 2015.

En résume, le cannabis médical fait évoluer les réglementations. D’ailleurs, le Canada a complètement autorisé la consommation du cannabis. Enfin, l’Europe suit la cadence puisque le sujet est en débat au Luxembourg.

La légalité de la consommation du cannabis ?

À priori, le cannabis reste illégal en France. Toutefois, la loi sur les stupéfiants interdit la consommation du THC à cause de ses effets psychoactifs. D’ailleurs, le THC peut provenir d’une autre plante que le chanvre. En effet, il existe une sous-espèce du Cannabis Sativa donnant des produits transformés plus concentrés en substance psychoactive.

Contrairement au cannabis CBD, le THC peut provoquer des crises d’angoisses, des hallucinations, un déficit d’attention. En plus, cette molécule peut engendrer une addiction du consommateur. Pour cette raison, sa culture et sa consommation sont interdites.

Par ailleurs, le code de la santé publique ne considère pas le CBD comme stupéfiant. Ainsi, cette substance se trouve en grande quantité dans le chanvre.

En résumé, le cannabidiol réside dans flou juridique contrairement au cannabis et au THC qui sont illégaux. Ainsi, la non-interdiction du CBD permet sa commercialisation et sa consommation. En plus, le droit européen limite à 0,2 % de THC au total pour les produits finis à base de CBD.

Enfin, le chanvre cultivé et la vente de cannabis sous forme de plante sont interdits en France. Néanmoins parce qu’aucune loi n’interdit l’utilisation du CBD, vous pouvez utiliser du CBD en cigarette électronique ou sous toute autre forme en France.

Les effets du cannibidiol

Premièrement, le chanvre industriel s’utilise mondialement dans l’industrie textile, cosmétique et bâtiment, sous réglementation et contrôle strict. Cependant, la culture du chanvre pour sa consommation personnelle reste illicite.

Ainsi, l’extraction du cannabidiol nécessite des opérations compliquées et précises, ce qui en fait un produit rare.

Les bienfaits de la consommation de cannabis à des fins médicales

D’abord, le CBD permet de réduire l’anxiété, les crises d’angoisse et les troubles de sommeil.

De même, cette substance possède des effets bénéfiques sur les nausées et les vomissements, particulièrement ceux liés aux chimiothérapies.

En plus, le CBD aide à soulager les inflammations et les crises d’épilepsie. Encore, cette molécule a prouvé son efficacité pour prévenir les maladies cardiovasculaires et de peau, comme le psoriasis.

En addition, le cannabidiol aide à soigner le diabète et les crises chez les patients atteints de schizophrénie.

D’une autre part, cette molécule végétale diminue les douleurs d’arthrose et les contractures ainsi que les addictions, comme les drogues et l’alcool.

Le cannabis thérapeutique

À première vue, le CBD permet de plus en plus de calmer les douleurs dites neuropathiques, qui sont difficiles à calmer par le paracétamol ou la morphine. Ainsi, cette molécule s’utilise pour soulager les patients atteints de sclérose en plaques ou de fibromyalgie.

Par ailleurs, une étude récente a prouvé que les cannabinoïdes agissent sur la réduction des cellules cancéreuses, en associant le CBD et le THC.

Finalement, cette matière végétale reste sous un contrôle strict en France et dans le monde. Ainsi, la progression des recherches sur ses bienfaits avance lentement.

CBD : formes et conseils d’utilisation

En général, vous pouvez trouver des produits dérivés de cette molécule. Toutefois, le CBD se commerciale sous diverses formes.

  • Cristaux de CBD
  • Crème : pour combattre le psoriasis ou l’acné
  • Fleurs de CBD

D’un autre côté, le cannabidiol agit positivement grâce à sa solubilité dans les lipides. En effet, cette molécule altère les signaux nerveux de la douleur ou du stress. Ainsi, il suffit de mélanger la substance avec des liquides à forte teneur en graisse pour profiter de ses bienfaits.

Par ailleurs, vous pouvez fumer ou vapoter le CBD, car il convient à l’inhalation. Ainsi, les poumons l’absorbent directement et le libèrent dans le sang.

Un médecin peut-il prescrire le cannabidiol ?

Le CBD n’est pas un médicament !

Bien qu’il se considère comme l’un des principes actifs du Sativex, l’utilisation du cannabidio ne peut pas être prescrite par un médecin.

Plutôt comme un complément alimentaire, aucune assurance maladie ou mutuelle ne peut prendre cette molécule en charge.