Découvrir notre Blog contact@lapetiteherboristerie.com
img

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Depuis plus de 2500 ans, les vertus des plantes médicinales se sont démocratisées grâce à Hippocrate. En effet, la phytothérapie constituait une partie in extenso des médecines traditionnelles, dont la médecine chinoise. D’ailleurs, l’usage des plantes se déclina sous différentes formes, comme :

  • Tisane et infusion
  • Décoction
  • Teinture
  • Cataplasme
  • Concoction

Par ailleurs, les principes actifs des végétaux permettent certaines actions biologiques sur le métabolisme. Ainsi, l’interaction entre les 200 à 300 composants de chaque plante garantissait les bienfaits thérapeutiques.

D’une autre part, les grands-mères utilisaient traditionnellement les plantes contre les maux courants. En effet, elles utilisaient la sauge pour traiter les problèmes de circulation sanguine. Aussi, elles faisaient usage du Thym commun pour traiter le rhume.

Enfin, elles buvaient le tilleul en tisane pour améliorer la qualité du sommeil et lutter contre les insomnies. Ainsi, vous pouvez actuellement utiliser les plantes médicinales sous de nouvelles formes, comme les gélules, les comprimés…

Le vieux médicament du monde : une alternative naturelle !

A priori, les personnes méfiantes envers la médication moderne se tournent de plus en plus vers l’utilisation des plantes médicinales et aromatiques. D’ailleurs, les réactions allergiques envers certains composants chimiques suscitent la même consécration envers les médecines douces et traditionnelles.

En plus, les scandales continus autour des médicaments combinés avec la mode du bio ont remis la phytothérapie et l’aromathérapie au-devant de la scène.

Enfin, l’utilisation médicale des herbes se caractérise par une action curative et préventive en profondeur.

L’efficacité des traitements à base des plantes médicinales

Bien que les propriétés médicinales des plantes soient reconnues universellement, l’efficacité des plantes aromatiques et médicinales reste objet d’interrogation.

Par ailleurs, plus de 20 % des médicaments reposent sur une base végétale. D’ailleurs, chaque plante médicinale représente un remède végétal utilisé depuis des siècles en pharmacopée.

Par exemple, la morphine est extraite du pavot. De même, l’aspirine est produite du saule.

Par contre, il est important d’apporter votre attention sur l’infime frontière entre efficacité et toxicité. En effet, le millepertuis illustre le parfait exemple.

Les vertus nombreuses et variées des plantes médicinales

Agissant d’une manière préventive ou curative, les plantes médicinales possèdent le pouvoir d’agir directement sur le corps et de modifier le métabolisme. Ainsi, elles sont utilisées dans un but thérapeutique depuis longtemps, comme les herbes aromatiques et les plantes sauvages.

En effet, les vertus médicinales de chaque plante contribuent au bien-être de la personne qui les consomme. D’ailleurs, certaines plantes se caractérisent par des effets antiviraux, anti-inflammatoires, anxiolytiques, digestifs, ou antioxydants.

D’une autre part, l’herboristerie traditionnelle se base sur la phytothérapie autant que sur l’aromathérapie et les huiles essentielles.

Quelques exemples de plantes médicinales et leurs vertus

En créant un herbier ou un jardin médicinal, vous pouvez profiter des nombreuses vertus des plantes médicinales.

  • L’ortie ou urtica dioica
  • La camomille ou encore la matricaria recutita
  • Le pissenlit ou taraxacum officinale
  • La lavande ou lavandula officinalis

À cet égard, vous pouvez utiliser l’ail des ours, le chou, la citronnelle, le desmodium, la gelée royale, la nigelle, le raifort ou le thym pour traiter les maux quotidiens.

Aussi, la lutte contre la fatigue physique et mentale peut se baser sur l’utilisation du gingembre, le ginseng, la guarana, la Maca, l’origan, la propolis et la spiruline. De surcroît, vous pouvez utiliser le romarin officinal et le Ginkgo Biloba pour lutter contre les maux de l’esprit, comme la dépression.

Par ailleurs, vous pouvez soulager les troubles féminins grâce à la Myrtille, le persil et la sauge.

De même, vous pouvez soigner les troubles urinaires en utilisant de Busserole, la canneberge, la verge d’or, la piloselle, l’orthosiphon…

D’une autre part, vous pouvez traiter les troubles de la digestion et du transit comme la constipation, avec :

Bien que la liste soit longue, vous pouvez soulager différents troubles de la santé avec les plantes médicinales. Cependant, vous ne devez pas prendre à la légère les contre-indications ainsi que le risque d’interaction entre ces plantes.

Des consignes à respecter  !

En plus de faire attention à l’automédication, vous devez toujours demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien en cas de doute.

Aussi, vous ne devez pas associer plusieurs plantes sans l’avis d’un professionnel en phytothérapie ou aromathérapie.

De même, vous devez vous armer de prudence lors d’une grossesse ou en cas d’allaitement.

D’une autre part, vous devez impérativement solliciter l’avis d’un médecin avant de traiter un enfant avec les plantes médicinales.

Enfin, vous devez signaler tout soin à base de plantes à votre médecin et à votre pharmacien. En effet, les produits thérapeutiques de la phytothérapie peuvent occasionner des interactions médicamenteuses.